F. Sagon, Recueil des estrenes, s.l., s.n., 1539. Source : B.M. Versailles ©. Cliché : M. Vidal.
F. Sagon, Recueil des estrenes, s.l., s.n., 1539. Source : B.M. Versailles ©. Cliché : M. Vidal.

Sagon François, Recueil des estrenes de Françoys de Sagon pour L’an present. 1538, Paris, s.n. [Denis Janot], 1539 (n.s.).

Ouvrage collationné sur l’exemplaire de la bibliothèque municipale de Versailles, côte Goujet in-8 36. Nous remercions Mathilde Vidal (U. Paris-Diderot) de nous avoir permis d’utiliser ses clichés photographiques de l’exemplaire et Sophie Danis (directrice des bibliothèques de Versailles) d’en avoir autorisé la diffusion.

Cette page présente succinctement le recueil, la liste des textes qu’il contient identifiés par leur titre ainsi que leur foliotation. Lorsqu’une des pièces référencées a été copiée et fait déjà l’objet d’une fiche complète, un lien renvoie à la page concernée. L’encodage XML-TEI du recueil est en cours.

  • L’achevé d’imprimer est daté du 16 janvier 1538 ancien style (a.s.), c’est-à-dire 1539 nouveau style (n.s.).
  • Les bois gravés et le matériel typographique employés ont permis à Renouard d’identifier l’imprimeur, même si aucune indication de lieu et de nom ne figure sur l’ouvrage : il semble donc bien que ces étrennes soient sorties de l’atelier parisien de Denis Janot. À ce sujet, voir la fiche de BP 16.
  • On observe, à partir du f. F, des erreurs dans la foliotation et l’assemblage du livre (voir note 1).

[Sans titre – (section 1, étrenne à M. de Saint-Evrout)]

  1. « Quatrain adressant ce petit livre d’estrenes, à monseigneur, monsieur de sainct Ebvroul », f. A r° [quatrain].
  2. « Estrene A  Monsieur de Sainct Ebvroul son maistre », f. Aij r°-Bij r° [envoi de 4 vers suivi d’un opuscule de 212 vers signé de la devise « Vela dequoy »] (en cours de saisie).
  3. « Rondeau suyvant l’estrene precedente », f. Bij r°-v° [rondeau double].
  4. « Dixain à ce propos », f. Bij v° [dizain].
  5. « Sixain de ce mesme propos », f. Bij v°-Biij r° [sizain].
    [Ensuyt L’estrene de mon rien, du Monde, Madame (section 2, étrenne à « Rien », allégorie de la femme aimée)]
  6. « Dixain pour estrener mon Rien du Monde, à qui je suis par allyance à Tout le monde », f. Biij r°-v° [dizain].
  7. « L’estrene de tout le monde, à son Rien du monde », f. Biij v°- Cij r° [opuscule de 118 vers] (en cours de saisie).
  8. « Rondeau à rien », f. Cij r° [rondeau double].
  9. « Dixain, à rien du monde », f. Cij v° [dizain].
  10. « Autre dizain pour estrener rien du monde », f. Cij v°-Ciij r° [dizain] (en cours de saisie).
    [Ensuyt l’estrene, à ma pensée d’allyance (section 3, étrenne à la Pensée)]
  11. « Estreneray je ? ouy, nenny. Que sera ce ? », f. Ciij r°-Ciiij v° [opuscule de 84 vers] (en cours de saisie).
  12. « Rondeau, à ladicte pensée », f. Ciiij v°-D r° [rondeau double] (en cours de saisie).
  13. « Sixain de la pensée », f. D r° [sizain] (en cours de saisie).
    [Ensuyt l’estrene à ma grace par allyance (section 3, étrenne à Grace)]
  14. « O grace heureuse en aymant ton amour », f. D v° [douzain] (en cours de saisie).
  15. « Prendz de rechef, grace amoureuse », f. D v° [douzain] (en cours de saisie).
  16. « Mais, suis je pas troublé d’esprit », f. D v°-Dij r° [huitain] (en cours de saisie).
  17. « De cela, je te quier pardon », f. Dij r° [huitain] (en cours de saisie).
  18. « Changeons propos, ma Grace, il en est temps », f. Dij r°-Diij v° [opuscule de 90 vers] (en cours de saisie).
    [Sans titre – (section 4, étrenne à la sœur et aux commères de Rouen)]
  19. « Estrene subite à ma seur de Rouen », f. Diij v°-E v° [envoi de 4 vers suivi d’un opuscule de 76 vers] (en cours de saisie).
  20. « Estrene à ma commere de Rouen. Dixain », f. E v° [dizain signé de la devise « Vela dequoy »] (en cours de saisie).
  21. « A ladicte commere », f. Eij r°-Eiij v° [opuscule de 92 vers signé de la devise « Vela dequoy »] (en cours de saisie).
  22. « Rondeau à ladicte commere », f. Eiiij r° [rondeau double] (en cours de saisie).
  23. « Au lecteur », f. Eiiij r° [distique] (en cours de saisie).
  24. « Huictain à ladicte commere », f. Eiiij v° [huitain] (en cours de saisie)1.
  25. « Rondeau où l’acteur, pour la brefveté du temps qu’il a, faict mention de son aultre commere de Rouen », f. Eiiij v°-F r° [rondeau double] (en cours de saisie).
  26. « Quatrain, à la seconde commere », f. F r° [quatrain] (en cours de saisie).
    [Ensuit l’estrene de Mathieu de Boutigny, page de Sagon, envoyée à Rouen le premier jour de l’an – section 5, étrenne du Page]
  27. « Va t’en estrene, ou le trot ou le pas », f. F v° [quatrain] (en cours de saisie).
  28. « Rondeau à rouen à qui ledict page adresse son estrene », f. F v°-Fij r° (faussement folioté F) [rondeau double] (en cours de saisie).
  29. « Dixain à une maistresse de son maistresse [sic] à Rouen qui demandoit à tout le monde si ledict page avoit abandonné sondict maistre, comme le bruict tenoit à Rouen », f. Fij r°-v° (faussement folioté F) [dizain] (en cours de saisie).
  30. « Estrene à rouen, par ledict page en ryme plate et facile », f. Fij v°-Giiij r° [opuscule de 304 vers signé de la devise « De bien en mieulx »] (en cours de saisie).
  31. « Rondeau par ledict page adressé à son maistre avec la copie de son estrene precedente à Rouen », f. Giiij r° [rondeau double signé de la devise « De bien en mieulx »] (en cours de saisie).
    [Imprimé à Paris le seiziesme jour de janvier. 1538. (a.s)]

1 Au cahier F, l’assemblage du livre n’a pas été fait dans le bon ordre. C’est dû à ce que les f. F et f. Fij sont tous deux foliotés F par erreur. La place respective de ces deux feuillets est intervertie et, par suite, celle des f. Fiij et f. Fiiij l’est également. L’imprimé présente donc le cahier F de la façon suivante :

  • Fij r° et v °(faussement folioté F)
  • F r° et v °
  • Fiiij r° et v °
  • Fiij r° et v °.

Dans cette fiche, nous prenons le parti de l’intelligibilité des textes et reconstituons l’ordre du livre tel qu’il avait été initialement conçu et tel qu’il aurait dû se présenter sans cette erreur manifeste de l’imprimeur puis du relieur.

Cliquer ici pour revenir en haut de la page