Barthélemy Aneau, Imagination poetique, Traduicte en vers François, des Latins, et Grecz, par l'auteur mesme d'iceux, Lyon. Macé Bonhomme, 1552. Page de titre. Source : BVH/
Barthélemy Aneau, Imagination poetique, Traduicte en vers François, des Latins, et Grecz, par l’auteur mesme d’iceux, Lyon, Macé Bonhomme, 1552. Page de titre. Source : BVH.

Barthélemy Aneau, Imagination poetique, Traduicte en vers François, des Latins, et Grecz, par l’auteur mesme d’iceux. Horace en l’art. La Poësie est comme la pincture, Lyon, Macé Bonhomme, 1552.

Les textes sont collationnés sur l’exemplaire numérisé par BVH (voir ici).

Cette page présente succinctement le recueil, la liste des pièces qu’il contient (identifiées par leurs titres ou, à défaut, leurs incipit) ainsi que leur pagination ou foliotation. Lorsqu’un des poèmes référencé a été copié et fait déjà l’objet d’une fiche complète, un lien renvoie à la page concernée.

Privilège de trois ans attribué à Macé Bonhomme, daté de Lyon, le 29 août 1552 (p. 2).
Une transcription ainsi qu’une présentation en anglais de l’ouvrage est  disponible sur le site French Emblems at Glasgow.


  1. « Au seigneur Jean Antoine Gros, valet de chambre du Roy, tresorier des Fortifications de Lyon. Barptolemy [sic] Aneau Salut », p. 3-5 [prose].
  2. « Preface de cause », p. 6-8 [prose].
  3. « Invocation du sainct esprit », p. 9 [sizain].
  4. « Armoirie et divise des Gros », p. 10-11 [prose].
  5. « Marque et divise de l’imprimeur De travail honneur », p. 12-13 [opuscule -18 vers].
  6. « Marque et divise de l’auteur. Pardurable, peu durable », p. 14 [quatorzain].
  7. « Sur la magnificque entrée de monseigneur de S. André, gouverneur de Lyon », p. 15 [sizain].
  8. « Prefiguration de l’imprimerie lyonnoise », p. 16-18 [opuscule].
  9. « Figure de mariage », p. 19-22 [opuscule].
  10. « Difference des raisonnables essences », p. 23-24 [opuscule].
  11. « Raison d’esprit avec travail de corps », p. 25 [quatorzain].
  12. « Ne te fide, ne sera inganato », p. 26 [huitain].
  13. « Conversion des amours à l’estude des lettres », p. 27-28  [opuscule].
  14. « Eloquence suyt sapience », p. 29-30 [opuscule].
  15. « Le continuer parfaict l’oeuvre », p. 31 [huitain].
  16. « La mort du dommageable est à tous agreable » », p. 32-33 [opuscule].
  17. « L’homme tient de l’homme la matiere corporelle : et la forme rationale de Dieu », p. 34 [douzain].
  18. « Aux riches, tout temps est bon », p. 35 [seizain].
  19. « La Nature des hommes est eternelle », p. 36 [douzain].
  20. « Toucher femme est mauvais », p. 37-38 [opuscule].
  21. « Eloquente viellesse [sic] », p. 39 [seizain].
  22. « La peine suyct le malfaicteur », p. 40 [douzain].
  23. « Emulation pour prendre », p. 41-42 [opuscule].
  24. « Abetissement d’enfans, par tyrannie des magisters », p. 43 [seizain].
  25. « Fontaine de Salmacis, paillardise effeminante », p. 44-45 [opuscule].
  26. « Divorce de mariage, par disconvenance des parties », p. 46-47 [opuscule].
  27. « Jupiter equitable », p. 48-49 [opuscule].
  28. « Faictz des jeunes, conseil des vieulx », p. 50 [quatorzain].
  29. « Le flateur », p. 51 [dizain].
  30. « Peril en terre, peril en mer. Nul lieu asseur des mauvais », p. 52-53 [opuscule].
  31. « Souveraine vertu efface la faulse apparence de vertu », p. 54-55 [opuscule].
  32. « Vertu reveille envie », p. 56 [huitain].
  33. « Les sophistes », p. 57-58 [opuscule].
  34. « De maistre, serviteur », p. 59 [dizain].
  35. « Rien ne fault sans bon conseil entreprendre », p. 60 [18 vers].
  36. « De craincte devotion, ou vexation donne entendement », p. 61 [douzain].
  37. « Paix armée », p. 62 [huitain].
  38. « Les deux bastons de guerre », p. 63 [huitain].
  39. « Amour ne s’accorde avec prudence », p. 64-65 [opuscule].
  40. « La fontaine du miroir perilleux. Amour de soy mesme », p. 66 [quatorzain].
  41. « Sans justice est confusion », p. 67 [seizain].
  42. « L’origine et termination humaine », p. 68-69 [opuscule – 22 vers].
  43. « La nuyct porte conseil », p. 70 [huitain].
  44. « Les mesdisans apres la mort », p 71-72 [opuscule – 20 vers].
  45. « Nuysible copulation », p. 73 [sizain].
  46. « Art ne change nature », p. 74 [opuscule – 18 vers].
  47. « De tresgrand trespeu, ou de grande chose peu de reste », p. 75 [huitain].
  48. « Il fault suyvre nature comme tresbonne guyde », p. 76-77 [opuscule – 24 vers].
  49. « Grosse ignorance », p. 78 [seizain].
  50. « La femme ombre de l’homme », p. 79-80 [quatorzain].
  51. « Plus le fol en hault estat monte : tant plus manifeste sa honte », p. 81 [huitain]. ⊗
  52. « Bataille des galz, ou coqz », p. 82 [quatorzain].
  53. « Domestique nourriture dommageable », p. 83 [dizain].
  54. « De pere et mere villains, enfans gentilz », p. 84 [sizain]. ⊗
  55. « Contr’amour », p. 85-86 [opuscule – 28 vers].
  56. « Les troys cas destournans bon jugement », p. 87 [dizain].
  57. « Noblesse des bastardz dementie », p. 88 [douzain]. ⊗
  58. « Charité empeschant vengeance », p. 89-90 [opuscule – 24 vers].
  59. « Redargution faisant taire », p. 91 [douzain].
  60. « Asseurance », p. 92 [huitain].
  61. « Puissance des princes », p. 93-94 [opuscule – 20 vers].
  62. « Les loups garoux », p. 95 [opuscule – 20 vers].
  63. « Autrement », p. 96 [opuscule – 18 vers].
  64. « Impotente vengence de femme », p. 97 [opuscule – 18 vers].
  65. « Vengence de cruauté, par les successeurs », p. 98 [dizain].
  66. « Grand, et vain labeur », p. 99 [opuscule – 20 vers]. ⊗
  67. « Ambition destruysante », p. 100 [opuscule – 18 vers].
  68. « Suspicion ne soit en mariage », p. 101-102 [opuscule – 30 vers].
  69. « Il fault ceder à la multitude », p. 103 [quatorzain].
  70. « Labeur de la vie interminable », p. 104-105 [opuscule – 22 vers].
  71. « Demourer chez soy », p. 106-107 [opuscule – 22 vers].
  72. « Le bon prince veillant à justice », p. 108 [dizain].
  73. « Mieux vault estre envié, que povre », p. 109-110 [opuscule – 42 vers].
  74. « Les divines paroles ne se contrarient. Epigramme de Pulex poete antique. L’hermaphrodit parle », p. 111-112 [opuscule – 22 vers]. ⊗
  75. « L’esprit que ne se sent coulpable, ne peut craindre », p. 113-114 [opuscule – 34 vers].
  76. « Curiosité des femmes », p. 115 [sizain].
  77. « Futilité, paillardise, et avarice des putains », p. 116-117 [opuscule – 32 vers].
  78. « L’ame vit où elle aime », p. 118 [douzain].
  79. « Curiosité est à fuyr », p. 119 [seizain].
  80. « Pervertiz jugemens », p. 120-121 [opuscule – 28 vers].
  81. « Adultere », p. 122-123 [opuscule – 28 vers].
  82. « Eternité d’un seul Dieu », p. 124 [opuscule – 20 vers].
  83. « Un pour plusieurs », p. 125 [quatorzain].
  84. « Contention des estudes », p. 126-127 [opuscule – 30 vers].
  85. « La republicque », p. 128-130  [opuscule – 48 vers].
  86. « Nez sommes nous : et non pour nous », p. 131-133 [opuscule – 48 vers].
  87. « Depense, et gain », p. 134 [douzain]. ⊗
  88. « Jeunesse perdue », p. 135 [douzain].
  89. « Defloration », p. 136 [seizain].
  90. « Dans mal seante à l’homme », p. 137-138 [opuscule – 26 vers]. ⊗
  91. « Gourmandise, ou empoisonnement », p. 139 [quatorzain].
  92. « Admiration par l’excellence des Lettres, et des armes », p. 140 [seizain].
  93. « Qui ne se cognoist : est beste non homme », p. 141 [dizain].
  94. « Les vieux soient supportez par les jeunes », p. 142 [quatorzain].
  95. « Vices survenans chassant les vertus nayves », p. 143 [douzain].
  96. « L’avaricieux est povre », p. 144-145 [opuscule – 20 vers].
  97. « Suycte d’amour », p. 146-147 [opuscule – 20 vers].
  98. « Vengence de tyrannie affectée, ou Dieu resiste aux orgueilleux, p. 148 (faussement notée 841)  [opuscule – 18 vers].
  99. « Retour de bestise, à raison, ou recognoissance de soy. L’Homme, Comme il fut constitué en honneur : il ne l’entendit pas : et fut comparé aux Bestes », p. 149 [quatorzain].
  100. « Société, ou compagnie », p. 150-151 [opuscule – 34 vers].
  101. « Souveraine impieté, sans dieu, sans pere », p. 152 [quatorzain].
  102. « Sans Ceres et Bacchus Venus est froide », p. 153 [seizain].
  103. « La vie de l’homme sur terre (comme dict Job) c’est une guerre », p. 154 [seizain].
  104. « De Charles d’Austriche empereur V », p. 155-156 [opuscule – 26 vers]. ⊗
    [Accessoire D’aucunes choses memorables. Advenues à Lyon.
    L’adventure ruineuse de la maison du Porcellet à Lyon, tresbuchée sur trois Jeunes gentilz hommes. Monsieur de Cercy, Corberon, et de Senecey, et plusieur autres leans logez].
  105. « Mal tousjours prest. Aingme », p. 157 [quatrain].
  106. « Sur le mesme cas. Translation de vers latins », p. 157 [onzain]
  107. « Histoire de merveilleuse adventure Avenue à Lyon le troisiesme jour de Febvrier 1552 », p. 158-159 [opuscule – 50 vers].

Cliquer ici pour revenir en haut de la page