Jean Bouchet dans Michel d’Amboise, Quatre Satyres de Juvenal, Paris, V. Sertenas, 1544.
[poème n° 2]

  • Cliquez sur les liens pour accéder à l’index nominum.

« Dizain à Michel D’amboyse escuyer seigneur de Chevillon : Par maistre Jehan Bouche dict le traverseur » (np)

Je te supplye[,] O Poete sacré[,]
Poete ditz de la langue Françoyse[,]
Ce tant bon oeuvre aux muses consacré
Estre imprimé (seigneur Michel D’amboyse)
Car en doulceur, et rithme tant courtoyse
Tu l’as traduyt, voire si tres au vif
Que juvenal : qui en feut inventif[.]
Si le veoit[,] ne t’en pourroit reprendre [:]
Propos n’y a qui ne soit actratif
Pour tout le lire : et louenge t’en rendre.


Pour citer cet article :

Jean Bouchet, « Dizain à Michel D’amboyse escuyer seigneur de Chevillon : Par maistre Jehan Bouche dict le traverseur », dans Michel d’Amboise, Quatre Satyres de Juvenal, Paris, V. Sertenas, 1544, np. Transcription par Claire Sicard, La Rimerie, Farrago numérique, 25 octobre 2015 [En ligne] http://wp.me/P6Pjkj-9E.