Publication : Revue française d’histoire du livre, Genève, Droz, vol. 137, n°45, 2016.

Sommaire :

J.-C. TILLIER, « Les Cent cinquante ans de la Société des Bibliophiles de Guyenne ».

– Étude –

  • F. ROUGET, « Clément Marot et ses éditeurs parisiens : le cas de Maurice de La Porte ».

Dossier. Le XVIIIe siècle : une renaissance de la Renaissance ? études réunies par Catherine Volpilhac-Auger.

  • C. VOLPILHAC-AUGER, Introduction.
  • G. BERTHON, « Les éditions de Marot au XVIIIe siècle ».
  • M. CLÉMENT, « Louise Labé et ses Euvres au XVIIIe siècle ».
  • M. MAGNIEN, « L’infortune éditoriale de « La Pléiade » au XVIIIe siècle »
  • C. VOLPILHAC-AUGER, « Les Essais de Montaigne et de Coste ».
  • G. HOLTZ, « Les récits de voyage du XVIe lus aux XVIIIe siècle. Vente, collection et recomposition des imprimés géographiques ».
  • M. JOURDE, « La littérature agronomique du XVIe siècle vue par le XVIII: transformations, disparitions et redécouvertes ».
  • T. VIGLIANO, « Nicolas Gueudeville préfacier : une appropriation des textes humanistes au début du XVIIIe siècle ».
  • P. NAHON, « Louis-Pascal Sétier, le dernier imprimeur humaniste ? Un hébréophile parisien (1793-1835) ».
  • O. BESSARD-BANQUY, « La maison Ollendorff. Splendeurs et misères d’une grande maison littéraire au tournant des XIXe et XXe siècles ».

– Variétés –

  • A. GALLET, « Montaigne théologien ».
  • P. BAUDRIER, « Une lettre de Charles X lithographiée ».

Pour une présentation détaillée de l’ouvrage sur le site de l’éditeur, voir ici.