On trouvera ci-dessous l’enregistrement audio de la conférence donnée par Hugues Daussy (U. Besançon) à la médiathèque d’Alès le 26 février 2016 sous le titre Le parti huguenot en France au milieu du XVIe siècle. Instrument de conquête ou moyen de survie ? Cette intervention s’inscrivait dans un cycle organisé par la librairie Jean Calvin tout au long de l’année 2016 sur la question des « Protestants à l’épreuve du pouvoir ». 


Argumentaire

« Le royaume de France aurait-il pu devenir protestant ? Stimulés par une foi intense et convaincus de l’action providentielle de Dieu en faveur de la « vraie religion », les huguenots l’ont cru à l’orée de la décennie 1560 ». A la suite de son dernier ouvrage (Le Parti huguenot. Chronique d’une désillusion (1557-1572), Genève, Droz, 2014), Hugues Daussy revient ici sur l’histoire de cette espérance d’une conversion du roi et de tous ses sujets à la religion réformée.
« A travers la reconstitution des moyens mis en œuvre par les pasteurs, la noblesse et les élites urbaines réformées afin de faire triompher leur cause, c’est l’histoire du parti huguenot qui se dessine. Instrument politique et militaire, le parti commandé par Condé, Coligny, Jeanne d’Albret et le jeune prince de Navarre connaît une croissance spectaculaire qui lui permet de déployer ses réseaux jusqu’au cœur de l’Europe protestante. Progressivement affaiblie au fil des revers et des déceptions, l’illusion d’une France huguenote s’évanouit tout à fait en août 1572, noyée dans le sang des victimes de la Saint Barthélemy ».


Source : site de la Librairie Jean Calvin d’Alès – https://lc.cx/4WTq